Kobi Lichtenstein est né en 1964 à Rehovot en Israël. À trois ans, il a commencé les entraînements de Krav Maga avec le créateur lui-même, Imi Lichtenfeld (Z »L).

 

Il a appris à donner des coups avant même d’apprendre à écrire. Sa vie a été dédiée au Krav Maga, sa motricité et ses instincts ont été forgés par la technique de cet art. À 15 ans, Kobi Lichtenstein a commencé à donner ses premiers cours.

 

En 1983, Maître Kobi a reçu la ceinture noire des propres mains d’Imi, il est diplômé ceinture noire par l’Association Israélienne de Krav Maga et instructeur de l’université de Wingate. Elle est considérée comme la plus grande université d’éducation physique d’Israël et l’une des meilleures du monde avec des cours  de physiothérapie, de premiers secours et de nutrition spéciale pour les athlètes. Maître Kobi a été responsable de l’enseignement du Krav Maga dans la région Centre-Sud du pays, comptant des milliards d’élèves. En plus, il a donné des cours à plusieurs groupes spécifiques, comme des femmes victimes d’abus sexuels, des adolescents considérés comme délinquants, des autistes… Les résultats ont été surprenants et ont prouvé à quel point le Krav Maga arrive à changer la vie des êtres humains en plus des techniques qui sont enseignées durant les cours.

Il a participé à d’innombrables missions spéciales de l’armée israélienne durant la guerre du Liban en 1982, il a travaillé dans les services de sécurité nationale et a obtenu un master en sécurité nationale et terrorisme à l’université Hod Hasharon en Israël, en partenariat avec Newport University en Californie. Aujourd’hui Maître Kobi est le représentant au Brésil de l’«United States Police Defensive Tatics Association» et membre de l’ «International Bodyguard Association IBSSA» .

 

Dans les années 80, Imi, le créateur du Krav Maga, a sélectionné un groupe d’élèves qui seraient responsables d’enseigner et de perpétuer le Krav Maga dans le futur. Ils devraient diffuser le Krav Maga dans le monde et l’enseigner aux nouvelles générations, c’est avec cet objectif bien défini qu’Imi les a entraînés et formés. Maître Kobi a été l’un d’eux.

 

En 1989, Imi a donné à Maître Kobi une nouvelle et importante mission qui est devenue comme un objectif de vie : introduire le Krav Maga au Brésil et dans toute l’Amérique Latine, en restant fidèle au travail d’Imi, créateur du Krav Maga.

 

Il est arrivé au Brésil le 18 janvier 1990, et à poser ses valises à Rio de Janeiro. Maître Kobi a créé l’Association Brésilienne de Krav Maga et s’ensuivit la Fédération Sud Américaine de Krav Maga (FSAKM) , qui sont reconnues par le Secrétariat des Sports et le ministère de l’Éducation.

 

Il a été la première ceinture noire à avoir quitté l’Israël pour diffuser le Krav Maga dans le monde et accomplir la mission qui lui a été confiée. Le succès a été au rendez-vous dès le début, son travail a attiré l’attention de l’élite de l’armée et de la police de par son efficacité et son expertise du Krav Maga.

Lorsque je suis arrivé au Brésil, j’ai remarqué que les gens avaient peur de se balader dans les rues et j’ai compris que le Krav Maga pourrait faire la différence dans leurs vies. Ma mission prenait une ampleur plus importante. Je devais enseigner le Krav Maga à un plus grand nombre de personnes, jusqu’au jour où tout le monde comprenne les valeurs, la philosophie et les techniques de cet art. Lorsque ce jour arrivera, le Brésil et le monde ne seront plus les mêmes.

Grand Maître Kobi

Les médias – presse écrite, télévision et radio – ont suivi le travail de Maître Kobi de  l’implantation au développement du Krav Maga au Brésil, de sa diffusion en Amérique Latine aux premiers cours dans les salles de sport, de la création de l’Association  Brésilienne et de la Fédération Sud Américaine, de l’inauguration du Centre d’entraînement national (Top Défense) aux différents cours donnés à travers le Brésil et des lancements des 4 livres en portugais. Le dernier ayant été traduit en 5 autres langues.

 

En tant que maître de Krav Maga et spécialiste en protection, Maître Kobi a déjà donné des cours pour plusieurs entités militaires, policières et de protections privées. Les entraînements des services de protection ont obtenu d’excellents résultats et naturellement ce succès s’est étendu dans d’autres États du Brésil et d’autres pays d’Amérique Latine. Parmi les principales unités déjà formées et entraînées au Krav Maga, on retrouve l’infanterie de marine et la Police Fédérale qui ont été mobilisées durant les Jeux olympiques en 2016 à Rio de Janeiro, contre d’éventuelles attaques terroristes, la garde rapprochée du Président de la République et de certains gouverneurs, le BOPE – Batalhao de Operaçoes Policiais Especiais (Bataillon des Opérations Policières Spéciales ), FE –  Forças Especiais do exército (Forces Spéciales de l’armée), CIGS – Centro de Instruçao de Guerra na Selva (Centre de formation de guerre en forêt ), etc.

En mars 2009, Maître Kobi a été décoré, avec honneur, par l’État de Rio de Janeiro de la médaille Tiradentes : elle récompense les citoyens qui ont rendu des services significatifs à la cause publique de l’État de Rio de Janeiro. En mai de la même année,

il a été décoré, avec honneur, par la ville de Rio de Janeiro de l’ensemble des médailles Pedro Ernesto : ce sont deux médailles du mérite, dont une du mérite sportif. Et en décembre 2010, il a reçu la médaille du mérite législatif au Palais du Congrès National à Brasília, capitale fédérale du Brésil.

 

En mai 2010, Maître Kobi a organisé le plus grand événement international de Krav Maga, en invitant les principaux maîtres de Krav Maga du monde et en réunissant les délégations de 28 pays. Cette rencontre a été rythmée par une intense programmation qui s’est étalée sur 5 jours, entre séminaires, conférences, workshops, événements culturel et soirée d’hommage, l’événement s’est conclu avec brio en obtenant le record mondial du «plus important cours de défense personnelle du monde».

Le cours a totalisé 2212 personnes. Ce nombre a été contrôlé et validé par un huissier officiel du Guinness des records.

L’ampleur de l’événement a mis en lumière dans le milieu sportif, la ville de Rio de Janeiro et le travail de Maître Kobi. Les invités et les participants n’ont pas tari d’éloges sur l’hospitalité et le professionnalisme de la Fédération Sud-Américaine de Krav Maga.

 

En 2010, Maitre Kobi se voit remettre le titre de Collaborateur Émérite de l’Armée Brésilienne.

 

En janvier de l’année 1996, il reçoit la ceinture noire 6ème Dan des mains d’Imi, le créateur du Krav Maga. En mai 2011, il reçoit le grade d’honneur de 8ème Dan du président de la Fédération Israélienne de Krav Maga.

 

Aujourd’hui, Maître Kobi représente la plus importante autorité de Krav Maga en Amérique Latine et une des plus importantes au monde. Au travers de la Fédération Sud-Américaine de Krav Maga, il commande et supervise ses instructeurs et ses élèves, en gardant toujours pour objectif de rester fidèle au travail d’Imi, et de maintenir un haut niveau éthique et technique.